27 août, 2016

Des médaillés et des records au Stade de France !

Avec la présence de 31 médaillés des Jeux Olympiques de Rio, le MEETING de PARIS promettait d’être spectaculaire. Et il l’a été ! Plus de 25 records personnels ont été battus samedi soir dans la canicule parisienne, avec en point d’orgue, le premier record du monde du Stade de France !

Il aura fallu attendre dix-sept ans, mais c’est fait ! Le Stade de France a enfin été le théâtre d’un record du monde en athlétisme. Sur le 3000m steeple féminin, la Bahreïnie Ruth Jebet a survolé la course pour s’imposer en 8’52’’78 et battre un record vieux de huit ans. Malgré la grosse chaleur (la température est passée de 33 à 29°c entre la première et la dernière épreuve au programme),  ce record du monde n’a pas été la seule performance de ce MEETING de PARIS, puisque pas moins de 27 records personnels, 4 records nationaux, 3 records continentaux et 2 records du MEETING de PARIS ont été battus ou égalés. Les athlètes avaient prévu leur pic de forme pour Rio et l’étaient donc toujours une semaine après, et les performances s’en sont ressenties.

 

 

Quatre doublés Rio-Paris

Dès la première épreuve, le lancer de poids, le Néo-Zélandais Walsh avait donné le ton en battant le record du meeting et le record d’Océanie. Un peu plus tard, sur 1500m, la Britannique Laura Muir faisait tomber le record du meeting, son record national, et la meilleure performance mondiale de la saison. Toujours sur la piste, l’Ethiopien Yomif Kejelcha, en fin de programme, s’est offert le record du monde juniors du 3000m, et la meilleure performance mondiale de l’année. Au final, quatre champions olympiques sont parvenus à réussir le doublé Rio-Paris Saint-Denis, et ce sont quatre femmes : Sandra Perkovic au lancer du disque, Ruth Beitia à la hauteur, Natasha Hastings (sacrée sur 4x400m à Rio) sur 400m, et bien sûr Ruth Jebet sur 3000m steeple.

 

 

Lavillenie retrouve le sourire

Des champions olympiques français, il n’y en avait pas, mais les spectateurs du Stade de France ont tout de même réservé une magnifique ovation à leurs six médaillés en athlétisme (Dimitri Bascou, bronzé à Rio, était présent malgré l’absence du 110m haies au programme). A commencer par Renaud Lavillenie, si triste à Rio, qui a retrouvé le sourire, en remportant le concours de la perche. Elle aussi médaillée d’argent, Mélina Robert-Michon a encore terminé derrière Sandra Perkovic au disque. Jimmy Vicaut a fini cinquième du 100m alors que Christophe Lemaitre a dû déclarer forfait en raison d’un rhume. Enfin, Kevin Mayer, le décathlonien, s’est aligné sur le javelot et a terminé dernier, tout comme Mahiedine Mekhissi sur 3000m. Les héros étaient fatigués mais on espère tous les revoir le 1er juillet 2017, lors de la prochaine édition du MEETING de PARIS !