14 août, 2019

Du beau monde à Paris

Le MEETING de PARIS, organisé le 24 août prochain au stade Charléty, promet aux spectateurs le meilleur de l'athlétisme. A dix jours de l'événement, le plateau se précise et les promesses s'accumulent. Tour d'horizon de quatre nouvelles confrontations à suivre...

3 000m steeple masculin : le champion du Monde face au numéro un mondial

Le duel proposé par les organisateurs parisiens sur 3 000 m steeple masculin a valeur d’événement. Face à face, le champion olympique et mondial en titre, le Kenyan Conseslus Kipruto, et le numéro 1 mondial de la saison, le Marocain Soufiane El Bakkali. Le premier a choisi le MEETING de PARIS pour effectuer sa rentrée, après avoir été éloigné des pistes depuis le mois de mai à cause d’une fracture au pied. Le second s’est déjà imposé deux fois cette saison en IAAF Diamond League, le 3 mai à Doha (8’07’’22), et  surtout le 12 juillet à Monaco (8’04’’82). La barrière des 8 minutes pourrait tomber pour la première fois cette saison. Cette opposition devrait aider le français Djilali Bedrani à battre une nouvelle fois son record personnel (8'09''47 à Monaco).

1 500m masculin : les frères Ingebrigsten pour la gagne

Le 1500m masculin sera l’une des courses les plus ouvertes et excitantes de la soirée. Au départ, deux des trois médaillés sur la distance aux Jeux de Rio 2016, l’Algérien Taoufik Makhloufi (argent) et le Néo-Zélandais Nick Willis (bronze) face aux sensations norvégiennes Jakob et Filip Ingebrigtsen, créditées respectivement de 3’30’’16 et 3’30’’82 cette année. Ils retrouveront l’Ougandais Ronald Musagala (3’30’’58 le 12 juillet à Monaco, record personnel), du Djiboutien Ayanleh Souleiman (3’30’’79 le 5 juillet à Lausanne), ou encore le jeune Ethiopien Samuel Tefera, 19 ans, auteur d’un chrono de 3’31’’39 cette saison. En pleine progression cette année (3’35’’98 le 16 juin à Rabat, 3’34’’23 le 12 juillet à Monaco), le jeune Français Alexis Miellet peut en profiter pour abaisser encore son record personnel.

Poids : 5 hommes à plus de 22 m

Du côté du lancer du poids, cinq lanceurs à plus de 22m seront à l’affiche du MEETING de PARIS 2019 : le Brésilien Darlan Romani (22,61 m le 30 juin à Palo Alto) ; l’Américain Joe Kovacs, champion du monde en 2015 (22,31 m le 26 juillet à Des Moines) ; le Néo-Zélandais Tomas Walsh, champion du monde en 2017 (22,27 m le 20 juin à Ostrava) ; l’Américain Darrell Hill, champion des Etats-Unis cette saison (22,11 m le 26 juillet à Des Moines) ; le Luxembourgeois Bob Bertemes, qui a gagné cette année 1,22 m sur son record personnel (22,22 m). Darlan Romani est le moins connu du lot, mais sa progression en dit long sur son potentiel : 21,82 m en 2017, 22 m l’an passé, 22,61 m cette saison. Le Français Frédéric Dagée, quadruple champion de France, pourrait en profiter pour améliorer son record personnel en extérieur, établi cette année à 20,35 m.