06 août, 2019

Karsten Warholm, l'attraction à Paris

Parfait timing. Situé à moins de 5 semaines de l’ouverture des Mondiaux 2019 à Doha (27 septembre au 6 octobre), le MEETING de PARIS s’annonce comme LE rendez-vous à ne pas manquer sur la route de la capitale du Qatar. Samedi 24 août, l’étape française de l'IAAF Diamond League proposera au public du stade Charléty un plateau où les performances pourront surgir de partout, notamment sur 400m haies avec la présence de Karsten Warholm.

Champion du monde en titre et numéro 1 au bilan mondial de la saison sur 400 m haies, Karsten Warholm mérite sans le moindre doute sa place parmi les principales attractions du MEETING de PARIS 2019. Le Norvégien réalise la meilleure saison de sa carrière, battant au passage deux fois le record d'Europe cette saison (47''33 à Oslo puis 47''12 à Londres), précédemment détenu par Stéphane Diagana. Présent l’an passé dans la capitale, il avait pris la 3ème place d’une course dominée par son rival qatarien Abderrahman Samba (46’’98, record d’Asie et du meeting). Cette année, Karsten Warholm se présentera au stade Charléty en grandissime favori.

Un 100m féminin explosif

Ailleurs, la densité du plateau rend encore très difficile de se risquer à un pronostic. Le 100 m féminin s’annonce comme un remake de l’édition 2017, où la Jamaïcaine Elaine Thompson s’était imposée en 10’’91 devant l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10’’98). Les deux jeunes femmes ont attaqué leur saison en trombe : 10’’73 pour Elaine Thompson le 21 juin à Kingston, 10’’93 pour Marie-Josée Ta Lou le 5 juillet à Lausanne. Costaud. Mais la course ne se réduira pas à un simple duel. La Néerlandaise Dafne Schippers (11’’04 à Lausanne), et surtout l’Américaine Teahna Daniels, 22 ans, championne des États-Unis cette saison (11’’00 le 8 juin à Austin), n’ont pas l’habitude se contenter d’un second rôle. Explosif, là aussi.