16 mai, 2018

Le 800m tout feu tout flamme

Une double ration de sensations fortes. Samedi 30 juin 2018, le MEETING de PARIS présentera au public du stade Charléty les deux champions du monde en titre de l’une des distances les plus explosives du demi-fond : le 800 m. Caster Semenya d’un côté, Pierre-Ambroise Bosse de l’autre. Deux des stars les plus emblématiques de l’athlétisme mondial, présentes sur la piste parisienne pour l’étape française de l'IAAF Diamond League. Spectacle garanti.

Pierre-Ambroise Bosse est un habitué de la réunion organisée par la Fédération Française d’Athlétisme. Le Français y avait effectué ses débuts en 2012, moins d’une année après son titre européen chez les juniors. Alors âgé de 20 ans, il s’était classé à la 9ème place, en 1’47’’85, mais avec la certitude d’avoir approchépour la première fois le très haut niveau mondial.

Depuis, le Nantais s’est produit trois fois au MEETING de PARIS, en 2014, 2016 et 2017. Sa meilleure place, 4ème en 2014, une année où il avait fait sensation en avalant les deux tours de piste habillé d’un maillot de l’équipe de France de football. Sa façon à lui, toujours très personnelle, de manifester son soutien aux Bleus en plein Mondial au Brésil. Son meilleur chrono au MEETING de PARIS date de l’édition 2016, avec un temps de 1’43’’58. Nul doute qu'il aura à cœur de briller à domicile, pour sa première course parisienne depuis son titre de champion du monde. 

Caster Semenya affiche un passé moins étoffé au MEETING de PARIS. La Sud-Africaine en a été une seule fois à l’affiche, en 2011, année de son deuxième titre mondial. Elle avait remporté la mise s’imposant en 2’00’’18. Désormais triple championne du monde et deux fois médaillée d’or olympique, elle se présentera sur la piste du stade Charléty avec la même ambition que pour chacune de ses sorties : la victoire.

En tête du bilan mondial 2018 (1’56’’68 en demi-finale des Jeux du Commonwealth à Gold Coast), Caster Semenya n’a plus connu la défaite sur la distance depuis son élimination en demi-finale aux Mondiaux 2015 à Pékin. A 27 ans, elle s’est lancée cette saison un fabuleux défi : remporter l'IAAF Diamond League sur deux distances, le 800 m et le 1500 m. Elle a débuté sa campagne par une victoire sur la plus longue des deux, le 4 mai à Doha, en 3’59’’92, nouveau record national. A Paris, elle voudra associer victoire et chrono. Mais il lui faudra effacer sa meilleure marque (1’55’’16 l’an passé aux Mondiaux de Londres) pour s’offrir le record du MEETING de PARIS, détenu depuis 2008 par la Kényane Pamela Jelimo en 1’54’’97.

 

Record du MEETING de PARIS sur 800 m :

Femmes : Pamela Jelimo (KEN) en 1’54’’97 (2008)

Hommes : David Rudisha (KEN) en 1’41’’54 (2012, record de l'IAAF Diamond League)

 

Les champions du monde déjà engagés au MEETING de PARIS :  

800 m : Pierre-Ambroise Bosse et Caster Semenya

100 m : Christian Coleman (60m cet hiver)

Hauteur : Mariya Lasitskene et Nafissatou Thiam (heptathlon)

Perche : Renaud Lavillenie 

Triathlon : Kevin Mayer sur 110m haies, longueur et poids