24 août, 2019

Lyles régale

Noah Lyles a livré un récital aux spectateurs du meeting IAAF Diamond League de Paris en gagnant le 200 m en 19’’65 (+0,2).

Comme attendu, le champion américain a éclaboussé la piste neuve du stade Charléty de son immense talent. Excellent vireur et très véloce dans la ligne droite, Lyles a battu le record du meeting de Paris, qui appartenait à un certain Usain Bolt depuis 2013. C’est son deuxième meilleur chrono de la saison, après son très impressionnant 19’’50 à Lausanne en juillet. Derrière lui, le Turc Ramil Guliyev a décroché la deuxième place en 20’’01, devant le Canadien Aaron Brown (20’’13). Christophe Lemaitre s’est mêlé à la lutte avant de faiblir un peu en fin de parcours, pour un chrono final de 20’’40 et une cinquième place.