05 juin, 2015

Meeting Diamond League de Rome : Lavillenie confirme, Vicaut accélère

Renaud Lavillenie a enchaîné sa deuxième victoire consécutive en IAAF Diamond League, en s’imposant dans la capitale italienne avec un saut à 5,91 m. Sur la ligne droite, belle deuxième place de Jimmy Vicaut en 9’’98, soit le même rang que Garfield Darien sur 110 m haies en 13’’23 et que Christophe Lemaitre sur 200 m en 20’’28.

Mélina Robert-Michon, Cindy Billaud, Pierre-Ambroise Bosse, Floria Guei ou encore Benjamin Compaoré ont, eux, profité de conditions idéales pour améliorer leurs meilleures performances de la saison.

Moins d’une semaine après son éclatante démonstration à Eugene (Etats-Unis), où il avait effacé 6,05 m, Renaud Lavillenie s’est à nouveau imposé en Ligue de Diamant et a, du même coup, pris la tête du classement général dans sa discipline. Malgré le décalage horaire de neuf heures à encaisser en seulement quelques jours, le Clermontois a réalisé un beau concours. Après avoir passé 5,71 m au deuxième essai puis échoué lors de sa première tentative à 5,86 m, il est allé chercher la victoire en franchissant une barre à 5,91 m. Il s’est ensuite attaqué au record du meeting avec 6,01 m, sans réussite mais en réalisant des sauts très encourageants. Kevin Menaldo et Valentin Lavillenie ont, eux, dû se contenter d’un meilleur saut à 5,56 m.

Vicaut sous les 10’’

Pas de victoire pour Jimmy Vicaut sur 100 m mais une très belle prestation, dans la lignée de sa rentrée lors du deuxième tour des Interclubs. Deuxième en 9’’98 (+0,9m/s), derrière un Justin Gatlin au-dessus du lot en 9’’75, le Parisien a confirmé qu’il était de retour dans le gotha du sprint mondial. Malgré un mauvais temps de réaction (177 millièmes), il ne s’est pas affolé et a devancé au millième un client de la trempe de Michael Rodgers. Prometteur dans la perspective du meeting de Birmingham, que le protégé de Guy Ontanon disputera dimanche. Dans un 110 m haies qui n’était pas estampillé Diamond League, Garfield Darien s’est également adjugé une belle deuxième place. En 13’’23 (+0,7m/s), il a été devancé au millième par le champion d’Europe Sergey Shubenkov. Dimitri Bascou termine cinquième en 13’’45. Troisième Français du jour dauphin, Christophe Lemaitre (20’’28, +0,8m/s) a dû subir, sur 200 m, la loi du Grec Tsakonas (20’’09).

Robert-Michon monte en puissance

Beaucoup de Français ont profité des conditions idéales dans le stade olympique de Rome pour améliorer leur meilleure performance de la saison estivale. Dans un concours du disque dominé par l’inévitable Sandra Perkovic (67,92 m), Mélina Robert-Michon, qui monte en puissance, s’est classé cinquième avec 63,09 m. Cindy Billaud, après une préparation perturbée par des pépins physiques, retrouve progressivement ses sensations. Lors d’un 100 m haies marqué par plusieurs abandons et la grave blessure de Sally Pearson, la Cristolienne s’est classée sixième en 12’’85 (+1m/s). Freiné par une déchirure cet hiver, Benjamin Compaoré, quatrième avec 16,81 m (-0,2m/s), ne s’affole pas et se rapproche des dix-sept mètres. Belle dernière ligne droite de Floria Guei sur 400 m qui, malgré son couloir 1, finit quatrième en 51’’59. Enfin, sur 800 m, Pierre-Ambroise Bosse a pris ses responsabilités en prenant les commandes de la course à un peu moins de 300 m de l’arrivée. Les cinquante derniers mètres ont été très difficiles mais l’Aquitain, septième en 1’44’’42, est encore loin de son pic de forme.