03 juillet, 2015

Point presse : Pascal MARTINOT-LAGARDE

"C’est toujours spécial d’être ici car c’est au Stade de France que j’ai réalisé le premier chrono qui m’a permis de rentrer dans le top niveau mondial.

C’était en 2012 où j’ai fait 13.30. Le Meeting Areva m’a toujours permis de battre mon record personnel de l’époque, avec 13.12 en 2013 puis 13.05 l’année dernière. Je n’attends pas forcément une grosse perf’, mais j’attends le même frisson que j’avais sur la ligne de départ en 2013 et 2014. J’ai besoin de courir un maximum de courses de la Diamond League car je suis loin de David Oliver. Je n’ai que 4 points, gagnés à Eugene. Les français font partie des meilleurs mondiaux sur la discipline, donc lors des Championnats de France il va falloir que je me batte pour rester devant. Cette année il faut que je gomme mon habitude de réaliser de moins bons chronos sur les courses moins médiatisées."