30 juin, 2018

Samba et Semenya ont crevé l’écran

Abderrahman Samba et Caster Semenya ont réalisé des performances impressionnantes samedi à Charléty, lors d’un MEETING de PARIS également marqué par la victoire de Ronnie Baker sur 100m.

C’est la claque de la soirée. Abderrahman Samba a fait tomber la barre des 47 secondes sur 400m haies, samedi soir à Charléty, lors du MEETING de PARIS. Le jeune Qatarien a réalisé la deuxième meilleure performance de l’histoire, en 46"98, à deux dixièmes du record du monde détenu depuis 1992 par Kevin Young. Mais ce n’est pas la seule grosse performance que les 16 534 spectateurs de l’enceinte parisienne ont pu apprécier. La double championne olympique Caster Semenya a notamment battu son record sur 800m (1’54"25, MPM), tandis que Ronnie Baker (9"88, MPM égalée) a devancé de peu Jimmy Vicaut (2e en 9"91) sur 100m, en guise de clou du spectacle de cette septième étape de la Ligue de Diamant.

Lasitskene continue sa série, Mayer fait le spectacle

Autre moment fort : la poursuite du règne de Mariya Lasitskene. La Russe a remporté son 45e concours de la hauteur d’affilée, grâce à un saut à 2,04m (MPM). Elle a devancé la championne olympique de l’heptathlon, la Belge Nafissatou Thiam (2e, 1,97m). Celle-ci n’était pas la seule star des épreuves combinées à s’illustrer ce soir : Kevin Mayer, champion du monde en titre de l’heptathlon, a fait le show, en gagnant un triathlon (longueur, poids, 110m haies), deux records personnels à la clé.

La perche était l’un des concours les plus attendus de la soirée. L’Américain Sam Kendricks (5,96m, MPM) y a devancé le prodige suédois Armand Duplantis (18 ans seulement, 2e avec 5,90m) et un Renaud Lavillenie qui reste régulier, même en ce début d’été compliqué (3e, avec 5,84m).

Minima pour Bosse, inquiétude pour Lemaitre

Pierre-Ambroise a quant à lui terminé 7e du 800m en 1’45"19. Une performance loin de satisfaire pleinement le Français, "venu pour gagner", mais qui lui assure au moins de pouvoir participer aux prochains Championnats d’Europe (7-12 août à Berlin). Dans l’optique de cette compétition, l’état de santé de Christophe Lemaitre sera à surveiller. Le médaillé de bronze des Jeux de Rio a souffert de la cuisse lors du 100m B et n’a pas participé au 200m. La seule mauvaise nouvelle d’un meeting disputé dans une belle ambiance et des conditions estivales, et où cinq meilleures performances mondiales de la saison ont été établies.